Home > Home Français > Un peu d'histoire

Un peu d'histoire

Au commencement fut …

Het Natuurhulpcentrum werd mede groot dankzij de steun van de gemeente Opglabbeek, de Provincie Limburg, het Vlaamse Gewest en van de Europese Gemeenschap... Le Centre d’Aide à la Nature a vu le jour en 1976. L’initiative est venue de quelques jeunes amoureux de la nature. Le premier « bâtiment » est apparu en été '76. Il s’agissait en fait d’un abri de jardin de 6 mètres sur 3, qui pouvait juste accueillir un bureau minuscule et quatre cages pour héberger les premiers oiseaux. A l’époque, notre centre s’appelait encore « refuge pour oiseaux ». Les premiers membres ont été recrutés dès l’été '76 : Stefan Ceyssens et Luc Gerard. Ils ont aussi été les premiers collaborateurs.

Natuurhulpcentrum vzw

En 1981, l’appellation « refuge pour oiseaux » a été abandonnée, et nous sommes devenus le « Natuurhulpcentrum » (Centre d’Aide à la Nature) : notre association de fait est en outre devenue une asbl. Au fil des ans, nos installations se sont également étendues. En 1984, un plus grand bâtiment en bois a été érigé sur les premiers terrains que la commune d’Opglabbeek nous avait autorisés à occuper. En 1986, un bâtiment légèrement plus grand, en métal, est venu s’y ajouter. Ce bâtiment a encore été agrandi au début des années '90. C’est à cette époque que le Centre d’Aide à la Nature a commencé à engager du personnel, face au nombre croissant de patients à soigner.

Extension

Voorzitter en oprichter Sil aan het eerste kooitje van het Natuurhulpcentrum... Grâce à l’appui de la commune d’Opglabbeek, de la Province du Limbourg, de la Région flamande et des Communautés européennes, nous avons ensuite pu commencer à construire un bâtiment plus grand et plus solide, en 1995. Ce bâtiment a été inauguré en septembre 1997, par le Prince Laurent en personne.
Vers le changement de millénaire, la nécessité de pouvoir héberger des animaux exotiques de toutes sortes s’est fait sentir de plus en plus. Nous avons effectivement reçu la garde d’animaux comme des serpents, des singes, des perroquets et même un crocodile et un vrai lion. En 2003, le Centre d’Aide à la Nature a donc entamé la construction d’une nouvelle aile spécialement aménagée pour accueillir des animaux tropicaux, avec l’aide de diverses instances et entreprises.
En 33 ans d’existence, le Centre d’Aide à la Nature est devenu l’un des plus grands centres européens de revalidation pour animaux sauvages. Le travail est actuellement assuré par 12 employés et environ 100 bénévoles.